TEXTES COMPLEMENTAIRES.

TEXTES COMPLEMENTAIRES. - , ii i ii   Pourquoi Une Carte ? La Carte, Repr...

 

Pourquoi une carte ?

La carte, représentation conventionnelle dobjets ou de phénomènes localisables dans lespace, manuscrite ou imprimée, apparaît aujourdhui de plus en plus fréquemment sous une forme numérique, affichable sur un écran dordinateur. Lutilisateur peut alors sélectionner à la demande une zone particulière ou des thèmes précis : il devient en quelque sorte son propre cartographe. Evidemment, les techniques cartographiques réclament une maîtrise du dessin (rédaction) et de la reproduction (impression). En amont, il faut recueillir linformation que lon va représenter par des opérations de levé du terrain (topographie), par la compilation de cartes existantes ou par lanalyse minutieuse dautres documents (photographies aériennes notamment). Autant dopérations délicates qui réclament un savoir-faire pointu, héritier dune longue tradition.

A observer lextrême diversité de la production des cartes contemporaines, on mesure le chemin parcouru depuis les savants grecs Eratosthènes et Ptolémée, les grands ancêtres de la cartographie. Bénéficiant des techniques les plus sophistiquées : logiciels, systèmes dexploitation informatique, numérisations, clichés satellitaires, etc., les cartes envahissent notre vie quotidienne (songeons au cadastre, aux plans des villes, aux cartes routières) et ne sont donc plus lapanage de la seule science géographique. Ainsi, le récent tsunami qui à touché lAsie a donné lieu à lélaboration et à la diffusion dune abondante production cartographique dont se sont emparés les médias. Mais les phénomènes naturels ne sont pas les seuls touchés par cette frénésie : les problèmes sociaux, les statistiques économiques ou bien encore les résultats des élections font eux aussi lobjet de tentatives de mises en cartes thématiques afin de nous aider à comprendre nos sociétés. La représentation de ce qui est visible à la surface de la Terre a donc évolué considérablement. Une longue histoire pour lire mais aussi pour comprendre et interpréter le monde.

La cartographie a trouvé des applications qui se multiplient à linfini avec les progrès de linformatique. De laménagement du territoire en passant par le développement durable, la lutte contre les incendies ou les inondations, linsertion de projets dans le paysage, etc., les systèmes dinformations géographiques contribuent sans conteste à améliorer la vie quotidienne de millions dhabitants de notre planète.

 

 

Les cartographes de lAntiquité.

 

Dans une perspective historique, la cartographie ne peut être séparée de la géographie et donc de la représentation du monde que se faisaient nos ancêtres. Avant même de maîtriser lécriture, les premiers hommes avaient déjà une représentation mentale de leur environnement immédiat : ils lont certainement figuré sur des supports qui nont pas été conservés, comme le sable sur lequel certains pêcheurs de Micronésie représentent, encore aujourdhui, avec une précision surprenante larchipel dans lequel ils se déplacent.

Dans LAntiquité, en Egypte et sur le pourtour du bassin méditerranéen, les cartes produites ont présenté deux aspects différents : lun révèle les limites du monde exploré et le degré de connaissances scientifiques nécessaires pour le transcrire correctement ; lautre montre pourquoi les cartes ont été conçues : pour se déplacer, lever les impôts, recenser les terres. Elles sont un outil, un moyen pour des groupes sociaux de maîtriser les territoires et leurs occupants. Les premières se veulent des images globales du monde et sont à petite échelle, les secondes sont des images partielles, à grande échelle. Lhistoire de la cartographie révèle en tout cas que les Européens ont été incapables de construire et de dessiner des images cartographiques correctes, même des régions les plus connues, jusquau XYIIIe siècle. Les cartes du monde les plus anciennes ne nous sont pas parvenues que par les descriptions de contemporains des savants grecs.

En effet, la Grèce est considérée comme le berceau de la cartographie. Puissance politique, elle domine la Méditerranée, des colonnes dHercule aux rivages de lAsie mineure, pénètre lEurope de lOuest, la Libye et lAsie. Cest ce monde connu, lœkoumène, situé autour de la Méditerranée, qui est le centre de lUnivers. Ses grands savants, plus que ses marins, détruisent peu à peu limage première dune Terre plate entourée deau. Ils énoncent la sphéricité de la Terre (Thalès de Milet au YIe av. J.-C.), dont ils calculent la circonférence avec une approximation étonnante : 39 500 km (Eratosthène, au IIIe siècle av. J.-C.) ; ils la divisent en 360 degrés (Hipparque, au IIe siècle av. J.-C.) et conçoivent les méridiens et les parallèles.

Si les Grecs étaient avant tout des marins, les Romains étaient des terriens. Leur cartographie est plus utilitariste. Leurs itinéraires terrestres, sans souci dexactitude dans lorientation, inventorient en revanche avec précision les routes, les villes et les distances qui les séparent. Le plus beau spécimen, établi vers le IIIe siècle, nous est parvenu par la copie effectuée au XIIIe siècle pour le collectionneur allemand Peutinger. Cette Table de Peutinger nest pas géographique , elle est chorographique . Le géographe conçoit le globe comme un tout indivisible, à limage de la tête dun être vivant ; cest la conception de Ptolémée pour qui le propre de la géographie est de montrer, dans son unité et sa continuité, la terre connue. Pour filer la métaphore, on peut dire que la chorographie (de horos, le lieu), lui, détache une partie, comme lœil ou loreille, et la dépeint sans se soucier de lorganisation générale de la tête. La Table de Peutinger décrit en effet des itinéraires utiles aux voyageurs : cest lancêtre de nos certes routières ou touristiques, sa légende indiquant lhôtellerie, les thermes et les temples. Utilitaires aussi, les cadastres établis pour redistribuer les terres conquises aux soldats-colons.

 

 

– –

:

ii i ii

̲Ͳ ² ... ʲ ֲ ̲ ̲ Ҳ ...

, , , : TEXTES COMPLEMENTAIRES.

:

, :

:

Bibliographie 87
INFORMATIQUE. 1. HISTOIRE DE LINFORMATIQUE. Au départ cantonnée aux domaines scientifiques, où elle perm

ORDINATEURS ET SYSTEMES INFORMATIQUES.
Lordinateur est une machine programmable servant au traitement de linformation codée sous forme numérique. Linformation (données, textes, graphiques, images, son numé

Homme 8. de suite
  Le robot est un appareil ______ capable de ______ des objets ou dexécuter une ou plusieurs opérations ______ selon un ______ fixe, modifiable ou adaptable. L

La distribution
  Le plus souvent, les objets vendus dans le commerce sont marqués dun code à barres. Ce système de marquage se présente sous la forme dune bande compos&

Larchitecture
  Certains secteurs de larchitecture et de la construction est lun de ceux où les applications de linformatique sont les plus spectaculaires et les plus intéressantes

Payer 8. barres blanches 12. savoir
  Lorsquon présente son chariot rempli devant la caisse dun supermarché et la caissière facture les achats, elle ne ______ pas seulement le prix à ______

A) Lisez et traduisez le texte ci-dessous.
Les ordinateurs daujourdhui permettent de répondre à des besoins extrêmement variés. Utilisés pour calculer, ils sont capables deffectuer des centaines de milli

A) Lisez et traduisez le texte ci-dessous.
Ces ordinateurs, gros ou petits, peuvent être reliés par téléphone entre eux ou à dautres ordinateurs plus puissants ou différents. On peut égalemen

Une calculette 5. chers 8. petits
2. en mémoire 6. le téléphone 9. capacités 3. lordinateur 7. le progrès 10. les pourcentages 4. linf

Des machines intelligentes
  Lintelligence artificielle désigne lune des branches de la recherche informatique qui vise à automatiser le raisonnement humain, autrement dit à rendre les ma

Pirates et virus
  Il existe deux sortes de pirates. Les uns sont de jeunes informaticiens chevronnés ; ils utilisent les réseaux de télécommunication pour dialoguer avec l

CODAGE INFORMATIQUE
  Le domaine de linformatique est celui du traitement automatique de linformation. Les circuits intégrés qui forment le cœur des ordinateurs sont des dispositifs

Donnez votre avis et justifiez-le.
    7. LARCHITECHTURE DUN MICRO-ORDINATEUR   Un micro-ordinateur est un ordinateur dont le fonctionnement est organisé a

AUTRES PERIPHERIQUES
Les disquettes sont des disques minces et souples fabriqués dans une matière magnétisable parcourue de pistes concentriques. Suivant leur orientation, les particules magn&eacut

MICRO-INFORMATIQUE ET TELECOMMUNICATIONS
  Il est aujourdhui devenu très simple de faire communiquer deux micro-ordinateurs éloignés en faisant transiter les informations par le réseau tél

Une librairie aux rayons infinis
  Avec 400 000 livres neufs dans son catalogue, Chapitre.com propose lensemble des livres neufs distribués en France. Grâce à un réseau de 115 librairies p

LOGICIELS
  Lensemble des programmes dont on dispose sur un ordinateur constitue le logiciel (software en américain). Il existe deux sortes de logiciels : les logiciels dapplica

Les informations 7. logiciels 11. des fonctions
4. le système dexploitation 8. conviviaux Entre______ de lordinateur et les circuits électroniques qui composent celui-ci et qui traitent ______ numé

LANGAGES DE PROGRAMMATION
La caractéristique principale des ordinateurs est leur capacité à mémoriser à la fois les données à traiter et le traitement que lon veut leur fair

INTERNET
  INTERNET (ou lINTERNET) est un immense réseau déchange de données informatiques, basé sur un principe simple : les ordinateurs du monde entier sont con

B. Navigateur e. Modem
c. Courrier électronique f. Lien hypertexte 1. ______ : lune des fonctions dInternet, permettant denvoyer et de recevoir des messages via une boite aux lettres &

LES BANQUES DE DONNEES
  Le mot banque de données est dun usage courant. La pratique a dabord été limitée car ce service sadressait aux spécialistes. Avec la banali

LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE INFORMATISEE (RDI)
  Linterrogation des banques de données a longtemps été du ressort des spécialistes. Les choses changent avec le Minitel, Internet et les céd&eacut

Les touches de fonction
Touches-fonction numérotées F1 à F10. Les indications de 1'écran y renvoient. A remarquer : la touche Fl est souvent une touche d'aide. Dans le cas du Minitel,

Quatre touches importantes
Appelée selon le cas Retour-chariot, Validation ou Envoi. Elle valide et transmet la demande qui vient d'être formulée. Dans le cas du Minitel, c

Par le navigateur dans la page
La page est structurée en cadres (3 ici) qui 1 Le titre de la page : sert à designer le permettent d'afficher simultanément 3 document quand on le cite

Qualitatives 6. outils logiciels
Un ______ _______ ______ permet de gérer des données alphanumériques spatialement localisées. Ses usages couvrent les activités géomatique

Historique
Depuis quelques années, nous assistons à la démocratisation de l'usage des informations géographiques (cartographie sur Internet, calcul d'itinéraires, utilisatio

Le Moyen Age. Mesurer la Terre .
  Cest le géographe grec dAlexandrie, Ptolémée (90-168), qui fixe, dans son Guide géographique en huit livres et 27 cartes, limage du monde qui s

La cartographie en France.
  En France, la cartographie continue à sintéresser à ladministration et à la gestion des terres, comme lillustrent les plans domaniaux ecclésias

UNE ARTE TOPOGRAPHIQUE
  Dans son acception la plus large, la topographie est la technique qui a pour objet létablissement et lemploi des cartes : elle inclut alors lensemble des méthodes u

Létablissement du fond de carte.
  On procède au levé direct . Cette méthode, dans ses principes, est simple. Sur une feuille de papier (la minute de levé ) ont été rep

UNE CARTE EN MODE IMAGE (RASTER)
  Les nouvelles technologies numériques permettent désormais, grâce aux modes vecteur ou image, de concevoir et de réaliser des cartes variées, pr&ea

Automatiser 7. assembler 11. orthphotographies
3. nature humaine 8. précises 4. bases de données géographiques 9. travail de dessin Limage numérique est un

LE LANGAGE GRAPHIQUE
Cest un langage universel dans la mesure où il fait appel aux règles de la sémiologie. Pour élaborer ce langage, les cartographes se sont appuyés sur les princip

Parcelles 6. plans de valeur 9. graphique
Connaître létendue et la nature des biens de chacun, en faire l______, se révèle très vite nécessaire afin de repartir équitablement la contributio

Bibliographie
    M.Darrobers, N.Le Pottier, La recherche documentaire, NATHAN, 2001. La cartographie, TDC 896, 2005. Quest-ce que les technologies

?
Education Insider Sample
100% E-Mail